• Kyūketsuki desu kara !

    Mode fiction-photostory activé. 

    Il y a 3 mots japonais présents dans tout ce texte, je vous les traduis ici quitte à spoiler un peu, afin que vous n'ayez pas à chercher : 
    Nani ? : Quoi ? ||| Baka : Idiote. ||| Oyasumi : Bonne nuit. ||| Quant au titre : "Kyūketsuki desu kara !", il veut dire "C'est une vampire après tout !"

    Je n'en ai pas utilisé plus que ça de façon à ne pas compliquer votre lecture. ^^ Bonne lecture !

     

    Après moultes opérations réalisées sur Shiro, ma poupée mannequin de couture, je me suis dis qu'il fallait me changer un peu les idées, changer d'air. Je me suis aussitôt demandée ce qu'il advenait de l'une de mes petites protégées. Pas sur mon lit, lieu où elle squatte littéralement 99% de sa vie depuis qu'elle squatte ici. Bizarre. Je levais le nez... Pas sur l'étagère non plus... Hmmm... Pas dans la niche du chat, ni du côté des consoles ou de la télé... Hmmm... Comme ça fait un bon moment que je ne l'ai pas vue, je suis partie à sa recherche. « Où est-ce qu'elle est ? ... Atsusa ? ... Aaaatsuuuuuusaaaaa... ! Où t'es petite vampirette ? ... » Je me suis demandée si elle n'était pas morte... Est-ce qu'elle aurait brûlé à cause de la canicule de cet été ?! La petiote m'avait dit qu'elle pouvait brûler, mais sa peau de poupée étant pourtant du même matériau que les autres poupées, je me demande si elle ne fabulerait pas un peu sur de fausses allergies au soleil... Qui sait ?! C'est une vampire, elle tient peut-être à ses principes d'éviter tout contact à la lumière, même si elle est devenue une poupée ?! Et j'ai fini par me demander si elle n'était pas morte de faim après tous ces longs mois d'abstinence. Euh,... mais attends voir... ça peut mourir de soif un vampire ?! Naaaaaaah ! Ça m'étonnerait, j'ai lu ça dans aucun livre sur le surnaturel. D'ailleurs, est-ce que les vampires boivent vraiment du sang ?! Ça doit être dégueu... urhg... Je me demande comment ils font. « Hé Atsusaaaa, j'ai trouvé un super plat pour toi, tu veux essayer ? » Dis-je en attrapant et en secouant la boite de croquettes-friandises pour chats. Autant essayer ça, après tout... si ça se trouve, ça pourrait lui plaire vu qu'elle n'aime pas les légumes. Tiens, mais les chats n'ont pas répondu à l'appel de la bouffe ?!... Bizarre... ils doivent être occupés à dormir... Bon m'enfin. Commençant à m'inquiéter je changeais de pièce... Eeeeet bingo ! Je l'ai trouvé... là, au beau milieu du couloir, couchée dans son fauteuil en cuir... et posée à l'ombre...

    Kyūketsuki desu kara !

    Qu'est-ce qu'elle tient dans ses mains au juste ?! Je commençais légèrement à paniquer et écarquillant mes yeux, je réalisais doucement ce que je voyais... 

    Kyūketsuki desu kara !

    Je regardais de plus près. « Atsusa ? » C'est bien ça, il n'y a pas d'erreur... Ce qu'elle tient dans les mains est bien une seringue, une grosse seringue même ! Ne me dites pas que c'est du sang qu'il y a dedans ?! Non, ne dites rien... ça vaudrait mieux...

    Kyūketsuki desu kara !

    Surprise que je l'appelle, elle en faisait tomber son objet de torture sur elle. « Hah ?! Nani ?! Ah Akira, c'est toi... » Aussitôt, elle se relevait d'un bond et elle cachait cette même seringue dans son dos... enfin, si on peut appeler ça "cacher" car elle n'était franchement pas douée et de toute évidence, j'avais déjà tout grillé.

    Kyūketsuki desu kara !

    Mais histoire de me la jouer fine et sympa, je lui demandais doucement. « Qu'est-ce que tu faisais ? ... » Elle dandinait légèrement. « Cela ne te regarde pas humaine ! Et... Et puis qu'est-ce que tu me veux, d'abord ? Je croyais que tu devais monter les jambes à Shiro, d'abord ! » Répondait-elle sèchement en tirant la langue d'agacement. Amusée de la voir si embarrassée et s'empêtrer plus loin dans sa bêtise, je m'agenouillais et je vins la taquiner un peu. Jouer avec ses nerfs est l'un de mes passe-temps favori. « Du calme... fufufu... J'ai bien le droit de faire une pause, non ? » Sa réponse était aussi sèche que la première. « Mouais, eh bien va-t-en, je n'ai que faire de ta pause, je suis une demoiselle très occupée, vois-tu ?! » Hahaha... Elle est mignonne... Elle, occupée ? Si ce n'est pas à dormir, c'est à faire des bêtises ou des expériences bizarres, ou encore embêter les chats... Bon et si j'accélérais un peu le mouvement, histoire de bien l'embarrasser pour de bon ? « Tu ne me caches rien ? Tu es sûre ? » La voilà qui se remettait à se dandiner. « Qu-Quoi ?! M-m-mais... Qu'est-ce que tu vas imaginer là, Baka ?! Je ne te cache rien voyons ! » « Tu ne voudrais pas qu'on ait des ennuis, pas vrai ? » « D... Des ennuis ?! Q... Que veux-tu dire ?! » Je fis mine de réfléchir, même si la réponse était toute trouvée, je voulais la taquiner à fond pour voir sa réaction... « La police, baka, tu ne réfléchis dont pas ? Par ailleurs, tu sais que tu t'y prends hyper mal pour me cacher cette chose dans ton dos... Tu es sûre que tu ne veux pas me montrer ça ?! » 

    Kyūketsuki desu kara !

    Grognonne, elle finissait quand même par me montrer cette seringue... Bon comment je m'y prends pour savoir à qui appartient ce sang ? J'espère que ce n'est pas celui des chats ?! Je commençais à baliser de leur sort rien qu'à y penser, étant donné qu'Atsusa a déjà tué l'une des dolls, la pauvre Shinomi... Tu me diras, elle souffrira moins d'être l'esclave de Kikuko désormais, mais ce n'est pas une raison... elle était sympa... Bref, ce n'est pas le sujet. Bon,... quand il faut se lancer... « Ne me dis pas que c'est du sang ? Ce serait terrible si c'en était... Hahahaha... » « Tu veux que je boive du ketchup ? Je ne suis ni pikachu, ni nyanpire ! Évidemment que c'est du sang, du VRAI sang ! Baaaaaaka baaaaaakaaaa ! » Eh merde... Me voilà en train de soupirer, assise au sol en position lotus, face à elle... Je réfléchissais à l'appartenance de ce sang, mais autant profiter de son honnêteté. Pourvu que ce sang n'appartienne pas à un inconnu quelconque du quartier, à l'un de mes chats ou à ma mère... Ce serait vraiment terrible. « Et ... On peut savoir à qui il appartenait ? » La demoiselle se dandinait encore, rougissant. Mais avant même qu'elle veuille répondre, je lui coupais la parole. « Ne dis rien ! J'ai peur de la réponse... » Ricanant, elle finissait par avouer d'une belle manière, quoique un peu hautaine sur les bords, ses méfaits. « Je dois avouer que ton idiotie te valorise bien. C'est vrai, à bien y repenser tu es une humaine vraiment idiote pour accueillir toutes ces âmes errantes ici dans le corps de diverses poupées. Tu aurais dû te douter qu'en me laissant rester ici, il arriverait des choses, non ? Ma foi, ce délicieux met n'appartient qu'à la personne que j'ai face à moi, et pour tout te dire, même si tu n'es qu'une BAKA de qualité, ton sang l'est tout autant ! Frais, juteux, un peu fruité, bien sucré et quoique un peu trop protéiné... Tu devrais vraiment arrêter de manger de la viande, ça te rend irrésistiblement attirante ... euh... je... je veux dire en tant que plat principal, hein ! Ne te méprends pas sur mes propos, baka ! » ... Hmmm... C'est donc ça... sa façon de tout le temps squatter mon lit comme un chat, de m'habituer à ses nombreux mouvements, et aussi ça la douleur que j'ai dans le cou... Elle en a profité durant mon sommeil la garce. Mais je n'en perdais pas mon sourire pour autant, c'est bien joué de sa part, tant de manœuvres et de tentatives pour réussir cet exploit... « Je vais tout prendre comme un compliment malgré ce surnom affreux que tu sembles apprécier de me donner. Dis voir, puisque tu joues la carte de l'honnêteté, moi aussi j'ai un aveu à te faire... Je suis totalement stupéfaite et admirative, c'est vrai, bravo ! Qui aurait cru qu'une poupée si petite puisse être d'une tactique et patience infaillible pour réussir cet exploit que de piquer du sang à un humain durant son sommeil ?! Je t'imaginais mal aller t'attaquer aux humains éveillés dans la journée et encore moins à escalader des meubles afin d'atteindre leurs épaules. En plus tu t'es servie d'une seringue plutôt que de tes crocs... Bien pensé ! Héhé... Malheureusement, tu vas devoir arrêter ça et me rendre mon sang..., sinon je t'attache toute une journée devant la fenêtre exposée en plein soleil et je te laisse y rôtir jusqu'à ce que ton âme s'en aille d'ici... Vu ?! » 

    Kyūketsuki desu kara !

    Paniquant assez vite, la demoiselle réalisait que j'avais l'air sérieuse. Aussitôt, elle me tendait la seringue afin de me rendre mon sang. « Tiens ! Je ... Je te le rend de bon cœur. Promis je... je ne le ferai plus jamais ! Tu déconnais hein ? Tu ne me tuerais pas... si ? Je suis bien trop mignonne, intelligente et adorable pour mourir aussi jeune... Diiiis... Réponds !!! T'étais pas sérieuse hein ?! » Tiens ! Ça manque de "Baka" tout à coup. Je ricanais intérieurement, me forçant à garder mon sérieux quelques minutes. Aucune réponse de ma part, j'attrapais juste la seringue toute dégueu' de mon propre sang en réfléchissant à comment j'allais faire pour lui faire comprendre son geste ?

    Kyūketsuki desu kara !

    Drôle de seringue dis-donc... Je me demande bien où elle a trouvé ça, vu le slogan écrit dessus... Pfufuu... Pendant ce temps-là, elle s'asseyait sur le fauteuil et toute tristounette, elle commençait à chouiner face à mon sérieux et mon silence. Elle chouinait mais cette seringue lui faisait encore envie, étant donné la façon qu'elle avait de s'en lécher encore les doigts... Ma parole, mais elle est complètement accroc !

    Kyūketsuki desu kara !

    Hmmm... Je me demandais vraiment comment réagir face à cette situation. C'était si grave que ça de me faire attaquer dans la nuit aussi "soigneusement" par elle ? J'veux dire, y a pire, la sorcière aurait pu me tuer plus de cent milles fois, et ça fait bien douze ans qu'elle squatte ici contrairement à Atsusa qui est arrivée plus récemment... Et est-ce qu'elle tiendra sa promesse d'arrêter, au moins ? Mais si elle ne m'attaque plus moi, ce sera qui la prochaine fois ? Une vague idée de la mettre en cage avec une gamelle de chat venait de passer par-là dans ma tête, mais je me demandais si je n'étais pas plus cruelle qu'elle, au final ? C'est une vampire quoi... Elle est ce qu'elle est, qu'on la force à arrêter ou pas n'y changerait rien... Raaaaaaaaaaah eh puis merde tiens ! Je trouverai bien une solution ! En attendant, je lui tendais la seringue pour la lui rendre.

    Kyūketsuki desu kara !

    « Tiens... Reprends-la... C'est pas comme si j'allais pouvoir me le réinjecter de toute façon... (Je tiens pas à crever... en plus sa langue l'a touché... berk.) »

    Kyūketsuki desu kara !

    Moooooh, c'est meugnoooon !! Mais elle ne m'aura pas avec ses airs de merlan frit. La peste, elle a vraiment l'air de l'adorer, mon sang ! Il va falloir que je trouve un substitut, sinon elle aura ma peau ! « Eh ? ... Arigatō... Mais baka ! Tu ne me punies pas ?! Au lieu de ça, tu m'incites clairement à continuer de boire ton sang. » C'est curieux comme sa langue faisait changer son expression, à présent j'ai comme l'impression qu'elle la tire juste pour me narguer d'avoir gagné la partie.

    Kyūketsuki desu kara !

    Je ricanais... « Nan, crois-moi, tu touches encore à mon sang ou à celui de quelqu'un d'autre ici, je te bute comme convenu. Cela dit, te punir pour ce que tu es serait totalement ridicule. Enfin, ça ne t'empêche pas de te rendre encore utile dans cette histoire, tu vas devoir m'aider à trouver une méthode pour te nourrir autrement et d'une façon moins dangereuse pour nous tous. C'est ça... ou bien je te colle de l'argent fondu sur le crâne, je t'attache face au soleil et j'ajoute en plus de tout ça, de l'ail mixé dans ta seringue ?! » La demoiselle s'allongeait dans son fauteuil tout en m'écoutant, mon sadisme ne l'inspirait pas à répondre de façon désagréable ou hautaine mais ça ne la dérangeait pas plus que ça.

    Kyūketsuki desu kara !

    Et voici la réponse qu'elle me pondait sans même y avoir réfléchi plus que cela, à croire qu'elle a déjà connu cette méthode et qu'elle l'a déjà utilisé auparavant durant longtemps... « Ok, très bien, j'irai me nourrir avec les corbeaux et les chauves-souris du quartier, dehors la nuit, je partagerai leurs repas. Ainsi, ça ne causera plus de problème à personne, j'imagine ? » Je ne m'y attendais tellement pas, mais c'est pas con, dit comme ça... Les corbeaux se nourrissent essentiellement d'animaux morts que les voitures fauchent sans le moindre scrupule. J'imagine que ça ne la dérange pas plus que ça de me proposer cette alternative. « Ok, si ça te va, ça me va aussi ! » « Oui ne t'en fais pas. Je m'y tiendrai... Allez va-t-en maintenant que c'est réglé. Fiche moi la paix, je veux dormir. La lumière m'épuise déjà rien que par sa présence, même si elle n'atteint pas le couloir. » Pauvre petite chose... « Oyasumi... »

    Kyūketsuki desu kara !

     

    Merci d'avoir lu et regardé ! J'espère que ça vous plaira ! Je suis un peu en avance pour halloween, mais c'est parce que je vais bientôt déménager donc je ne pourrai pas poster avant ou pendant cette fabuleuse fête. Bisous ! Je reviens vite !


  • Commentaires

    1
    tweety_60
    Dimanche 27 Septembre 2020 à 21:00

    j'adoooore son visage , elle est trop belle

    beau travail, désolé de la réponse tardive, bisous,bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :